Instants (Borges)

Si je pouvais de nouveau vivre ma vie,

dans la prochaine je tâcherais de commettre plus d’erreurs.

Je ne chercherais pas à être aussi parfait, je me relaxerais plus.

Je serais plus bête que je ne l’ai été,

en fait je prendrais très peu de choses au sérieux.

Je mènerais une vie moins hygiénique.

Je courrais plus de risques,

je voyagerais plus,

je contemplerais plus de crépuscules,

j’escaladerais plus de montagnes,

je nagerais dans plus de rivières.

J’irais dans plus de lieux où je ne suis jamais allé,

je mangerais plus de crèmes glacées et moins de fèves,

j’aurais plus de problèmes réels et moins d’imaginaires.

J’ai été, moi, l’une de ces personnes qui vivent sagement

et pleinement chaque minute de leur vie ;

bien sûr, j’ai eu des moments de joie.

Mais si je pouvais revenir en arrière,

j’essaierais de n’avoir que de bons moments.

Au cas où vous ne le sauriez pas, c’est de cela qu’est faite la vie,

seulement de moments ; ne laisse pas le présent t’échapper.

J’étais, moi, de ceux qui jamais

ne se déplacent sans un thermomètre,

un bol d’eau chaude,

un parapluie et un parachute ;

si je pouvais revivre ma vie, je voyagerais plus léger.

Si je pouvais revivre ma vie

je commencerais d’aller pieds nus au début

du printemps

et pieds nus je continuerais jusqu’au bout de l’automne.

Je ferais plus de tours de manège,

je contemplerais plus d’aurores,

et je jouerais avec plus d’enfants,

si j’avais encore une fois la vie devant moi.

Mais voyez-vous, j’ai 85 ans…

et je sais que je me meurs.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: